Economie/BGD: le liquidateur a démarré les paiements

 Economie/BGD: le liquidateur a démarré les paiements

Depuis mi-décembre 2021, les ex-agents de la BGD retrouvent petit à petit le sourire avec le démarrage du paiement du reliquat de leurs droits légaux et des salaires.

 

C’est une bonne nouvelle que celle qui s’annonce du côté du liquidateur de la Banque Gabonaise de Développement(BGD), qui vient de procéder au paiement du reliquat dû à 62 ex-agents.

Il s’agit d’un premier groupe dont les droits légaux et arriérés de salaires étaient inférieurs à 4.000.000 de FCFA.

 

A travers ce geste qui tombait à point nommé avant les fêtes de fin d’année, le liquidateur s’est comporté en véritable père noël pour ces nombreuses familles gabonaises longtemps confinées dans la misère en raison d’une attente qui commençait à devenir interminable soit quatre(4) ans.

 

Aujourd’hui, tous les regards se tournent désormais du côté du liquidateur, pour voir ce processus de paiement se poursuivre au profit de la centaine d’es-agents qui attend toujours de passer à la caisse à leur tour. D’autant que le liquidateur animé de bonne volonté, a promis que ce processus aussi bien entamé, allait s’enchainer dans les prochaines semaines.

 

Aussi, le collectif des ex-agents de la BGD, tenant compte de cette bonne volonté du liquidateur, veut lever toute équivoque avec un article publié dans le journal en ligne «Opéra News», lequel créé une sorte d’amalgame entre ce groupe dont la régularisation de leur situation est en cours, avec un autre groupe ayant déjà perçu leurs droits légaux et salaires, mais qui demeure en attente d’un bonus pour dommages et intérêts promis par le gouvernement du temps de l’ancien Premier Ministre.

 

Cette clarification du bureau du collectif des ex-agents concernés par la démarche actuelle du liquidateur, méritait d’être établie afin d’éviter toute confusion. Et ce, à un moment où le liquidateur s’est montré solidairement attaché au règlement de la totalité de leurs droits légaux et arriérés de salaires.

 

 

Alain Michel Mbinah

Laurenne M.

Voir aussi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *