Gabon/Politique: Elections de 2023, certainement une lueur d’espoir pour les gabonais selon Paulette Missambo

 Gabon/Politique: Elections de 2023, certainement une lueur d’espoir pour les gabonais selon Paulette Missambo

Dans son discours tenu à l’occasion de la rentrée politique de l’Union Nationale(UN) effectuée ce samedi 08 janvier 2022 à son nouveau siège sis au Bas de Gué-Gué, la présidente de ce parti de l’opposition, Paulette Missambo, a tourné autour du champ lexical du changement auquel aspirent les gabonais et qui trouve la nécessité pour le parti d’être hissé aux attentes de ces derniers,  le tout dans la transparence et le respect des valeurs démocratiques.

 

Il faut comprendre qu’un parti politique justifie sa création par la volonté commune de proposer au pays un projet de développement qui vise à améliorer l’environnement politique, économique, social et culturel. C’est dans ce cadre que Paulette Missambo inscrit le parti dont elle a désormais la charge pour asseoir cette volonté, et pour cela il faudra préparer l’UN à la triple échéance de 2023, c’est-à-dire aux élections présidentielle, législative et locale prochaines.

 

Selon elle, il y a nécessité de rassembler, s’organiser et s’implanter sur l’ensemble du territoire pour préparer son parti à ces élections politiques majeures qui engageront l’avenir du pays. «En tant que Présidente de l’Union Nationale, les trois élections constituent mon principal défi. Je compte préparer notre parti à cette échéance pour cela nous devons nous fixer trois priorités, d’abord mettre le parti en ordre de bataille, ensuite obtenir la réforme du système électoral national, et enfin contribuer, comme toujours, à la dynamisation et à la construction de l’unité de l’opposition. Nous devons donc renforcer notre unité, poursuivre l’implantation du parti sur l’ensemble du territoire et au sein de la diaspora et conforter son leadership auprès de nos citoyens», a-t-elle martelé.

Paulette Missambo, Présidente de l’UN, tenant son discours

Avec l’ambition de s’engager sur la voie de l’alternance, l’UN entend impulser une dynamique victorieuse dans le respect des valeurs de liberté, de travail et de solidarité. « Devant vous, je m’engage à être à l’écoute de tous, à dialoguer avec toutes les forces du changement afin de rechercher des solutions qui nous conduisent vers l’alternance. L’engagement que je prends est de porter l’Union Nationale au niveau des enjeux de démocraties et de développement afin de donner espoir aux gabonais, à tous les gabonais ». 

 

Il est tout de même important de souligner que l’espoir est permis avec la prise de conscience, l’engagement et l’implication de tous et surtout de la jeunesse qui de son pouvoir incontestable finira par se faire entendre. A ce propos, la native de Lastourville a appelé les militants de l’UN à se mobiliser fortement pour les votes car cela permettra de redonner à la démocratie toute sa valeur. «Le vote est une issue positive au changement. Pour cela nous devons nous mobiliser et nous engager pleinement pour l’échéance à venir qui constitue un droit et un devoir très puissant entre nos mains ».   

 

 

 

Laurenne M.

Voir aussi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *