L’AGP offre une formation en journalisme aux hommes et femmes de médias à l’occasion de son 54e anniversaire.

 L’AGP offre une formation en journalisme aux hommes et femmes de médias à l’occasion de son 54e anniversaire.

Ce 54e anniversaire de l’Agence Gabonaise de Presse (AGP) est essentiellement ponctué par deux axes. Un atelier de formation mis à la disposition des journalistes affiliés à cette agence et d’autres provenant d’autres médias dans le but d’affermir leurs connaissances dans l’écriture journalistique, et la journée des officiels prévue pour le 4 décembre prochain.

Démarré le 30 novembre dernier, cet atelier de formation conforme aux statuts de multimédia a pour objet de renforcer les capacités des journalistes, particulièrement ceux de l’AGP, en vue d’améliorer l’accessibilité à l’information et le traitement de celle-ci.

Edifiés ce mardi 01 décembre 2020 par Célestin Nguema Obame, Journaliste chevronné gabonais, sur les différents genres d’écriture audiovisuels notamment l’écriture radio et celle consacrée à la télévision, ces journalistes de l’AGP exerçant déjà dans l’information en ligne et écrite, devront s’adapter aux nouvelles écritures car l’information sera également fournie sur support vidéo.

“Nous devons nous arrimer à la modernité de toutes les agences de références. Il n’y a plus que le coté diffusion en ligne, il y’en a un peu partout notamment dans ces agences de références qui sont les ainés de l’AGP, et celles qui nous inspirent. On associe désormais toutes les options médiatiques”, a précisé Jean Robert Elmut  Moutchinga Boulingui, Directeur de Publication de l’AGP.

Elmut Moutchinga Boulingui, Directeur de Publication de l’AGP

Notons que cet atelier de formation vient répondre aux exigences auxquelles est soumis le métier de journalisme, tout en sachant le niveau de compétition avec les autres médias tant sur le plan national qu’international. Il est donc nécessaire pour le journaliste de toujours s’outiller afin d’être efficace face aux attentes du grand public.

 

S’agissant du deuxième axe de cette célébration dénommée “la journée des officiels”, il s’articule par l’accueil des partenaires et le gouvernement pour non seulement évaluer le travail abattu jusqu’ici, mais aussi converger autour des perspectives pour redonner à l’Agence Gabonaise de Presse ses lettres de noblesse.

Laurenne M.

Voir aussi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.