“Il n’ya pas de vague d’enlèvement d’enfants au Gabon”, dixit Jessye ELLA EKOGHA

 “Il n’ya pas de vague d’enlèvement d’enfants au Gabon”, dixit Jessye ELLA EKOGHA

C’est lors de la conférence de presse tenue le 24 janvier dernier le Porte-parole de la Présidence de la République, Jessye ELLA EKOGHA, a affirmé que la question d’enlèvement d’enfants sur le territoire relève des fakes news.

Entre annonces faites sur les réseaux sociaux d’enlèvement d’enfants dans certains établissements de la place, et manifestations brûlantes dans quelques quartiers tels que le pk7 dans le 6e arrondissement de Libreville, la psychose a battu son plein.

Une situation qui ne semble pas convaincante pour les plus hautes autorités car manque quelque fois de cohérence suite aux témoignages recueillis sur les lieux et même d’informations incomplètes.

Selon le Porte-parole, le seul enlèvement valable à ce jour est celui du petit Rinaldy dont les parents ont déposé une plainte. Les autres cas n’ayant pas fait l’objet de procédure judiciaire,ni de saisie d’un poste de gendarmerie ou de police, sont donc considéré comme non avérés.
<<La responsabilité incombe aux médias et aux populations car les premiers cités relaient quelques fois de fausses informations, et les autres ne savent,ni ne pensent pas à formuler des plaintes pour se faire entendre>>, a t-il dit.

Qu’importe à qui revient la responsabilité, une chose est sûre, c’est que la psychose est là. Quelles sont donc les mesures que doivent prendre le gouvernement pour ramener la quiétude ?

Digiqole ad
Laurenne M.

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *