Les membres du SYNAPOSTE réclament leurs salaires

 Les membres du SYNAPOSTE réclament leurs salaires

Chérubin Claver Bayonne lors de son intervention

Le Syndicat National des Agents de la Poste (SYNAPOSTE) s’est réuni en Assemblée Générale Extraordinaire ce jour où il évoquait principalement la question de non paiement de leurs salaires depuis pratiquement trois(3) mois.

 

Il semblerait que cette situation ne soit pas  la première du genre. D’après le Secrétaire Général Adjoint du SYNAPOSTE, Chérubin Claver Bayonne, ils subissent les retards sur les salaires depuis l’année 2018. Cette année qui avait été sabbatique en raison des multiples grèves liées aux mêmes revendications tandis que la Direction Générale, semble t-il, recevait mensuellement la subvention relative aux salaires des agents depuis le Trésor Public.

 

Comment cette situation peut-elle s’expliquer aujourd’hui si, selon les dires de la Direction Générale, la société aurait connu un redressement? De quel redressement parle-ton si les employés sont dans la détresse?

 

Le salaire étant la principale source de revenu au Gabon, avec la rentrée scolaire qui pointe à l’horizon, il est donc judicieux que les syndiqués rentres en possession de celui-ci, afin d’assurer les trousseaux scolaires de leurs progénitures. C’est dans l’espoir de se faire entendre  qu’ils ont fermé les portes des bureaux cet après-midi. Ils ont dit avoir besoin d’être accompagnés par le gouvernement, car malgré leurs cris de cœur ni la tutelle, ni la Direction Générale ne fournissent aucun effort pour les accompagner. Un  appel a été lancé au Président de la République Ali Bongo Ondimba et au Chef du Gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda afin qu’ils soient considérés à leur juste valeur.

vue des syndiqués en Assemblée Générale

Notons que le SYNAPOSTE a, d’un commun accord, annoncé rentrer en grève illimitée dès le lundi 02 novembre prochain sur l’ensemble du territoire national, et cette grève ne prendra fin que lorsque ces trois mois d’arriérés soient soldés.

 

Nous y reviendrons…

Digiqole ad
Laurenne M.

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *