CONASYSED: Le mouvement de grève a été suspendu

 CONASYSED: Le mouvement de grève a été suspendu

La CONASYSED en Assemblée Générale

Ce samedi 13 mars 2021 s’est tenue une Assemblée Générale de la CONASYSED au terrain de basket-ball de la cité d’Awendjé. Il s’agissait de la suspension du mouvement de grève entamé le lundi 08 mars dernier en raison de la non prise en compte de leurs revendications par le gouvernement.

 

En rappel, la grève entamée exigeait les recrutements, les intégrations, les titularisations, les avancements automatiques, les reclassements après stages, le paiement des soldes et sommes dues, l’organisation des concours internes d’entrée à l’ENI et à l’ENS, et l’octroi de la prime Covid-19.

 

Selon Louis Patrick Mombo, Délégué général de la CONASYSED, le bilan de la grève est satisfaisant malgré le fait que beaucoup d’enseignants n’aient pas répondu présents à ce mouvement. Parti sur les aspects quantitatif et qualitatif, cette grève a été marquée par la forte implication des enseignants de l’intérieur du pays. Plusieurs établissements dans les différentes provinces ont marqué leur engagement pour la cause commune.

Aussi, étant à la fin du premier quadrimestre, il s’est réjouit de la ténacité et la détermination des enseignants de plusieurs établissements secondaires qui ont procédé à la rétention des notes durant le mouvement de grève, et qui ne les remettront aux établissements respectifs qu’après suspension de ladite grève.

Louis Patrick Mombo s’adressant aux syndiqués

A ce qui semble, le gouvernement n’aurait pas bougé d’un poil face aux exigences de la CONASYSED. Une façon de faire que déplore les syndicalistes: “nous déplorons le cynisme, l’autisme, le comportement perpétuel devenu légendaire du gouvernement de ne pas réagir aux mouvement de grève en appelant aux négociations”, a condamné le porte-voix de cette convention syndicale, Louis Patrick Mombo, avant d’ajouter que la CONASYSED continuera d’enrichir d’autres stratégies pour rebondir au moment venu.

 

Notons que le mouvement de grève était prévu du lundi 08 au samedi 13 mars 2021, d’où la suspension en ce jour de celui-ci. Et une autre Assemblée Générale est prévue pour le 10 avril prochain.

Toutefois, le gouvernement est appelé à réagir, sinon trouver un terrain d’entente avec ses partenaires sociaux afin de trouver des solutions palliatives à leurs revendications pour le bon fonctionnement de ce système éducatif qui est considérablement fragilisé aujourd’hui.

Digiqole ad
Laurenne M.

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *