Village Graine de Bolokoboué: une éclosion agricole au Gabon

 Village Graine de Bolokoboué: une éclosion agricole au Gabon

Des jeunes en pleine formation pratique à Bolokoboué

Situé dans la commune d’Akanda au nord de Libreville, le Village Agricole Graine de Bolokoboué, étendu sur environ cinq(5) hectares, est une initiative de l’ONG Initiatives Développement Recherche Conseil(IDRC)-Africa en partenariat avec le ministère de l’agriculture, la SOTRADER, l’Instititut Gabonais d’Appui au Développement(IGAD) et IndigenaFood, mise en place pour rehausser le pan agricole gabonais.

 

Contribuer à la lutte contre la pauvreté, avec des projets visant à promouvoir l’agroalimentaire, la conservation de l’environnement, l’amélioration de l’éducation, l’amélioration des conditions de vie des populations, est l’objectif principal de l’IDRC-Africa.

Ainsi, dans son ambition de développer le secteur agroalimentaire au Gabon et améliorer l’éducation, IDRC-Africa de ce site un incubateur à ciel ouvert et pratique qui consiste à attirer et à former les jeunes dans les métiers de l’agriculture. Un endroit où les jeunes sont formés gratuitement sur 25% de théorie et 75% de pratique sur le terrain. “C’est un centre de formation où l’on apprend à planter et à faire de l’élevage. Un modèle de réussite que nous voulons mettre sur le marché gabonais pour attirer les jeunes dans le secteur agricole”, a précisé Hervé OMVA OVONO, Coordonnateur des programmes de l’IDRC-Africa.

Hervé OMVA, Coordonnateur des programmes de l’IDRC,

Il est important de savoir qu’à travers ces formations, le but recherché par les initiateurs est non seulement  d’amener les jeunes à se booster, multiplier les capacités dans le domaine agricole, mais aussi relancer efficacement la filière agricole du Gabon, et pourquoi pas devenir de véritables professionnels de l’agriculture pour enfin lutter contre le chômage.

les productions du village agricole de Bolokoboué

 

Pour le Coordonnateur de IDRC-Africa, il est nécessaire d’adopter le concept ” consommer local”, qui consiste à non seulement créer une économie locale et des emplois au Gabon, mais aussi jouir des productions locales. 

A cet effet, le site de Bolokoboué témoigne de la fertilité de la terre avec ses belles productions d’aubergines (violette,blanc), d’oseille, d’amarantes communément appelée  “folon”, pour ne citer que cela.

 

 

 

Outre les plantes vivrières, on y retrouve dans ce site des plantes à vertus médicinales telles que le moringa et l’artemesia.

Digiqole ad
Laurenne M.

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *