Déclaration de politique générale : Julien Nkoghe Bekale dit mettre l’accent sur l’homme

 Déclaration de politique générale : Julien Nkoghe Bekale dit mettre l’accent sur l’homme

Déclaration de politique générale : Julien Nkoghe Bekale dit mettre l’accent sur l’homme

Après sa reconduction le 02 décembre dernier, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale s’est fait le devoir de respecter, ce vendredi 27 décembre, la règle constitutionnelle qui lui recommande de présenter son programme de politique générale  devant l’Assemblée nationale, en vue d’y requérir un vote de confiance.

 Selon  l’article 28a de la Constitution de la République gabonaise, qui dispose que « dans un délai de quarante cinq (45) jour au plus, après sa nomination et après délibération du Conseil des ministres, le Premier Ministre présente devant l’Assemblée Nationale son Programme de Politique Générale qui donne lieu à un débat, suivi d’un vote de confiance », le Premier Ministre Julien Nkoghe Bekale s’est livré ce vendredi 27 décembre à l’exercice républicaine.

En effet, un peu plus de trois semaines après sa reconduction par le Président de la République Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale se présente, accompagné de toute son équipe gouvernementale, face aux honorables députés pour solliciter leur vote de confiance. Entre bilan et perspectives, l’essentiel de la déclaration du chef du gouvernement a consisté dans les questions sociales et sécuritaires. Ainsi, il a dit mettre l’accent sur l’homme.

« Le programme de politique générale de mon gouvernement que j’ai l’honeur de vous décliner est centré sur l’homme : sur le Gabonais, sur la Gabonaise, sur le jeune, sur le moins jeune, sur la femme, ces compatriotes qui s’inscrivent dans nos priorités. », a martelé le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale.

Par ailleurs, plusieurs observations ont été faites par les honorables députés quant à la politique menée ces dix dernirs mois par l’équipe Nkoghe Bekale 1. Tout en revenant sur l’actualité en rapport avec les détournements des fonds et la piraterie dans les eaux gabonaises, les membres de la première chambre du parlement présidée par Faustin Boukoubi ont fustigé le manque d’anticipation du gouvernement sur certaines situations, en l’occurrence le problème de la nationale 1, qui a renvoyé une mauvaise image du pays à travers le monde, et bien d’autres.

Au terme du vote, qui a vu la participation de 141 électeurs, avec 4 absents, 1 abstention, 20 ‘’contre’’ et 116 ‘’pour’’, Julien Nkoghe Bekale s’est vu accordé pour une seconde fois la confiance des honorables députés, après avoir bénéficié de la même confiance lors de sa déclaration de politique générale du 26 février 2019.

A la suite de quoi, les parlementaires n’ont pas manqué d’exhorter le Premier ministre et son équipe à véritablement travailler pour le bien des populations, pour ne pas trahir la confiance du Président de la République.

« Si nous vous avons accordé la confiance, c’est pour veiller aux préoccupations des populations gabonaises.», a conclu le président Boukoubi pour l’ensemble des députés.

Digiqole ad
Avatar

François Adzui Nguere

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *