Gabon: La grève du Synaposte en voie d’être reconduite

 Gabon: La grève du Synaposte en voie d’être reconduite

Lundi 23 novembre 2020.
Après trois semaines de suspension de grève, le Synaposte a décidé ce jour du retour de celle-ci suite à l’insensibilité dont fait montre le gouvernement à propos de ses revendications.

Le 2 novembre dernier, les postiers avaient pris attache avec leur tutelle pour étaler l’ensemble de leurs allégations. Au sortir de ce conclave, la tutelle paraissait plutôt rassurante en promettant aux syndicalistes une prise en charge et une suite favorable à leurs revendications. Ce qui les avait amené à suspendre la grève. Malheureusement jusqu’à lors, rien n’a bougé d’un poil.

Se sentant négligés par les autorités, les postiers ont unanimement décidé de reconduire la grève dès le mardi 24 novembre 2020 et ce sur toute l’étendue du territoire.

Sous un air mécontent, le Secrétaire Général Adjoint du Synaposte de s’exprimer: “Nous ne pouvons plus continuer à mourir de faim, à ne pas scolariser nos enfants, à ne pas être capables de nous loger. Il n’est pas concevable qu’on paye les salaires des fonctionnaires et qu’on nous demande d’être des cordonniers les mal-chaussés et des tailleurs les mal-habillés. Nous ne sommes pas payés pendant des mois, mais nous sommes dans l’obligation de payer les fonctionnaires à nos guichets. Ce n’est pas normal !!”, s’est-il insurgé.

Gabon: La grève du Synaposte en voie d'être reconduite

Rappelons que les principales revendications demeurent les mêmes. Il s’agit du paiement des arriérés de salaire des mois d’octobre et de novembre; du rétablissement du calendrier mensuel de paiement des salaires à partir de décembre 2020 et le calage du paiement mensuel des salaires à la date du 25 de chaque mois de même que les fonctionnaires à compter du mois de décembre.

S’appuyant sur l’article premier de la constitution gabonaise qui stipule que tous les gabonais sont égaux, les postiers déplorent le traitement qui leur est infligé. Ils lancent donc un appel au Président de la République et au Premier Ministre pour résoudre définitivement ces problèmes de la Poste qui n’ont que trop duré.

Digiqole ad
Laurenne M.

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *