POURQUOI FAUT-IL DECONFINER ?

 POURQUOI FAUT-IL DECONFINER ?

 Alors que tous les gouvernements du monde sortent progressivement leurs populations du confinement dans l’optique de relancer l’activité économique, d’autres comme la  France vont plus loin en demandant à leur population de s’habituer à vivre avec le coronavirus pour montrer la nécessité de relancer l’économie et dynamiser la croissance. Le Gabon gagnerait à suivre cet exemple pour sortir le pays du marasme économique dans lequel il se trouve.

 

Le commerce étant une activité économique primordiale et nécessaire pour l’accroissement du produit intérieur brut(PIB) d’un pays, il est plus qu’important que le gouvernement gabonais emboite le pas à d’autres gouvernements de la sous-région tel que le Cameroun qui a décidé de déconfiner sa population pour relancer son activité économique. Il est de ce fait fondamental que les autorités mettent fin au confinement, qu’ils  ouvrent toutes les activités génératrices de revenu, des commerces essentiels tel que les structures alimentaires aux commerces non essentiels tel que la vente de la friperie et d’autres petits commerces qui englobe une bonne partie de l’économie informelle. Ce qui va sans doute engendrer non seulement plus de recette de la part de l’état par le biais des collectivités locales qui récolterons les recettes fiscales mais aussi stimuler la jeunesse à entreprendre et créé d’autres opportunités d’emploi afin de réduire le nombre de demandeurs d’emploi.

 

En mémoire, en 2008, à lors que la crise de  subprimes (crise immobilière) frappait le monde de plein pieds, le président américain Barack OBAMA, pour relancer la première économie du monde, avait décidé de la construction d’une des plus grande centrale solaire du monde en Arizona. « Le coût de l’action peut paraitre élevé, mais ce n’est rien comparé au coût de l’inaction», avait-t-il indiqué. C’est dans ce sens qu’il avait mis 750 milliard de dollar sur la table pour sortir le pays de cette situation économique vacillante. Ce qui a permis non seulement au gouvernement américain  de créer des millions d’emplois, mais aussi réduire le chômage et stimuler la consommation et la croissance économique. C’est dans cette logique que le gouvernement gabonais devrait s’inscrire en démarrant ou en relançant toutes les activités de grande ampleur telles que la Transgabonaise, et autres grands travaux publics susceptibles de créer  de l’emploi pour renverser la courbe baissière du chômage actuelle et encourager la demande global afin de sortir le pays de cette double crise (sanitaire et économique).

La pandémie du covid19 a conduit à des situations qui ont entrainées la réduction du pouvoir d’achat des ménages. Les mesures de distanciation sociale ont emmené  dans le domaine du transport (urbain, péri urbain et sub urbain) une réduction du nombre de passagers entrainant ainsi une augmentation du coût du transport allant du double au triple. Sur les produits tel que les boissons non alcoolisées de la sabraga, on observe là aussi une hausse du prix de ces produits, nous pouvons également citer d’autres produits alimentaires comme du lait, du manioc, du sucre, du gaz… qui ont subi également une hausse des prix, ce qui réduit considérablement le pouvoir d’achat des ménages qui peinaient déjà à s’en sortir avant la crise liée à la covid19.

 

Pour accroitre le niveau de vie de la population et augmenter le pouvoir d’achat des ménages qui sont exhortés à s’accommoder à vivre avec la covid19, le gouvernement gabonais doit donc suivre et amener sa population au déconfinement pour relancer l’activité économique dans son ensemble. Sinon, il serait dommage d’assister à des évènements de désobéissance et d’incivisme observés dans les pays voisins.

 

 

Digiqole ad
Laurenne M.

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *