Régies Financières: la FECOREFI lance un appel à l’apaisement et à la reprise du travail.

 Régies Financières: la FECOREFI lance un appel à l’apaisement et à la reprise du travail.

Les membres de la FECORIFI, avec le porte-parole Sylvain Ombindha T. deuxième en partant de la droite.

Libreville, le 08 janvier 2020. La Fédération des Collecteurs des Régies Financières (FECOREFI), issue des Douanes, des Impôts, des Hydrocarbures et du Trésor, a tenu un point de presse ce jour dans un complexe de la place, au cours duquel elle a appelé les plus hautes autorités de la République à la matérialisation de leurs vœux qui ne sont autres que l’apaisement dans les Régies Financières et la reprise du travail.

 

Après six(6) mois de grève générale illimitée lancée le 13 juillet 2020, avec pour inscription dans le cahier de charges la régularisation des situations administratives; la publication des résultats des opérations d’audit réalisées en 2018 dans les Régies Financières; les assises tripartites Présidence de la République/ Gouvernement/ Partenaires sociaux, la FECOREFI pense que l’heure est désormais l’apaisement. Avec un fort impact sur les recettes budgétaires, soit une perte de près de 500 milliards de francs CFA, la reprise du travail est nécessaire voire urgente.

 

“Nous devons nous remettre résolument au travail pour assurer à notre pays des capacités certaines de résilience face aux crises endogènes et exogènes. Nous devons nous remettre très rapidement au travail pour garantir et maintenir notre modèle social en assurant de manière performante les ressources nécessaires à la mise en œuvre des politiques gouvernementales de développement”, a martelé Sylvain Ombindha Talheywa 3, Secrétaire Général et Porte-parole de la FECOREFI, avant d’ajouter qu’ils doivent le faire pour le pays et pour leurs enfants, et que cela ne serait possible que par le dialogue intensifié et le dépassement de soi.

 

Rappelons que les points de revendications susmentionnés ont été pris en compte par les plus hautes autorités. Au cours du conseil des ministres du 20 novembre dernier, deux(2) décrets avaient été adoptés au profit des Régies Financières, et un plan de régularisation des situations administratives des agents de l’Etat est en cours d’exécution.

Aussi, des rencontres entre les parties prenantes avaient eu lieu les 23 et 31 décembre derniers dans le but de s’assurer de la conformité entre les primes payées et les effectifs réels dans les différentes administrations.

 

Après une année difficile due à la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, la volonté sinon le souhait cher de la FECORIFI pour cette année est d’avoir une année d’espoir et de travail, une année d’accalmie et de sérénité, et que les plus hautes autorités accomplissent par un acte de grande portée, les vœux de la Fédération pour le bien et l’intérêt de la nation.

Digiqole ad
Laurenne M.

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *