20e édition de la journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle.

 20e édition de la journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle.

Ce vendredi 18 octobre 2019,le Gabon a célébré,en différé,la 20e édition de la journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle.

Une journée qui avait été instituée lors de la conférence des chefs d’Etats et des gouvernements de l’Union Africaine en 1999. Le but étant de réfléchir, avec les différents acteurs étatiques et de la société civile, sur les politiques, les stratégies et les pratiques qui impliquent la propriété intellectuelle.

Le thème choisi pour cette édition est: “Propriété intellectuelle et changement climatique.”
Il est question à travers ce thème, de mettre en lumière les solutions que peuvent apporter la technologie et la propriété intellectuelle aux problèmes de changement climatique qui affectent les pays africains.

Aujourd’hui le constat fait est que le changement climatique gagne le monde avec des effets variables d’une région à une autre. Des effets qui se caractérisent par la hausse de température, la sécheresse,la baisse des niveaux de précipitations, la réduction des rendements agricoles et de l’élevage. Tous ces phénomènes impactent négativement le développement industriel et économique des Etats et même la qualité de vie des populations.

《La menace est manifeste et compromet gravement l’avenir de l’humanité. Il faut donc agir au plus vite. C’est donc à raison que toute l’attention du monde est mobilisée à ce sujet 》, nous a rapporté M. Marius BOUNDJI CHAMBA, Directeur Général de l’Office Gabonais de la Propriété Industrielle ( OGAPI).

Quel est l’apport de la propriété intellectuelle face au changement climatique ?

Concernant la propriété intellectuelle, il s’agit de voir à travers les objets de la propriété industrielle dont le brevet, comment remédier à la situation. Le brevet ici permet de répondre aux questions de développement à travers le progrès technologique. A partir du brevet les experts pourront réfléchir sur les solutions faisant face aux menaces relatives au climat.

Digiqole ad
Laurenne M.

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *