Gabon: Six pointes d’ivoire saisies à Koula-moutou

 Gabon: Six pointes d’ivoire saisies à Koula-moutou

Emerson Necker Moukagna Pango est le jeune gabonais, la vingtaine révolue, qui a été interpellé ce jeudi 12 novembre 2020 à Koula-moutou en possession de six(6) pointes d’ivoires sectionnées en 13 morceaux qu’il tentait de vendre.

 

Une enquête, menée conjointement par l’antenne de la Police Judiciaire et la Direction Provinciale des Eaux et Forêts de la province de l’Ogooué-Lolo, a en effet permis de mettre la main sur un présumé trafiquant de pointes d’ivoire d’éléphant, une espèce menacée d’extinction. Le 12 novembre dernier, une information indiquant avec précision de la tenue d’une transaction d’ivoire dans la commune de Koula-moutou, a incité les agents desdites entités à constituer une équipe d’intervention, qui avait l’appui des membres de l’ONG Conservation Justice.
Emerson Moukagna Pango

Sur le lieu de l’intervention, au bout d’un quart d’heure d’attente, un jeune homme est arrivé à bord d’un véhicule à usage de clando. L’individu portait un petit sac à dos de couleur noire. Ce dernier s’est introduit dans un bâtiment. Aussitôt, les agents l’ont appréhendé. Le présumé trafiquant n’est autre que Emerson Necker Moukagna Pango. Son sac contenait six(6) pointes d’ivoire sectionnées en 13 morceaux.

Au cours de son interrogatoire au poste, il a avoué être le propriétaire de ces pointes d’ivoire. Il aurait lui-même abattu les pachydermes lors de ses nombreuses parties de chasse.

Le jeune Emerson en possession des pointes d’ivoire saisies

En attendant d’être présenté devant le Procureur de la République de la formation spécialisée du Tribunal de Première Instance de Libreville pour répondre des faits de chasse d’une espèce intégralement protégée, de détention et de tentative de vente d’ivoire, pour lesquels il risque jusqu’à 10 ans de prison conformément aux dispositions de l’article 388 du code pénal.

 

 

Conservation Justice    

Digiqole ad
Laurenne M.

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *