Gabon/Solidarité: Biendi Maganga Moussavou visite la famille de Gildas Iloko

 Gabon/Solidarité: Biendi Maganga Moussavou visite la famille de Gildas Iloko

Biendi Maganga Moussavou (au centre) sur le lieu où a succombé Gildas Iloko

Libreville, le 21 février 2021. Biendi Maganga Moussavou, ministre gabonais de l’agriculture, a effectué une visite ce jour chez la famille du regretté Gildas Iloko qui avait été sauvagement abattu la nuit du jeudi 18 février dernier  suite à la manifestation par la casserole entreprise par la population en guise de protestation contre les dernières mesures barrières édictées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie à coronavirus.

 

Le décès tragique de ce compatriote ne laisse visiblement personne indifférent. D’un geste inattendu de la population concernant les membres du gouvernement, Biendi Maganga Moussavou a plutôt témoigné sa compassion envers la famille du disparu, et par un élan de solidarité, a tenu à visister cette dernière naturellement éprouvée.

Après les salutations d’usage et présentation du ministre à la famille, ils découvrent qu’ils ont des liens de parenté basés sur les clans. Fort de ce merveilleux hasard, l’originaire de Mouila a partagé la douleur de la famille tout en consolant cette dernière par ces paroles de sagesse: “personne ne peut se réjouir de la mort de quelqu’un, même si cette personne était mauvaise, on ne peut pas être content. Et je crois que le Gabon tout entier est sensible à cette disparition et pour celles qui s’en ont suivi”, a t-il rassuré avant d’ajouter que “une enquête à propos de cette affaire a été lancée, nous attendons les conclusions qui permettront d’identifier les coupables afin qu’ils soient punis”.

Le ministre Biendi Maganga Moussavou en visite chez la famille du disparu au Pk6

En toute sensibilité et humilité, Biendi Maganga Moussavou a dit être malheureux de savoir que les compatriotes vivent le martyre à causes des mesures édictées par le gouvernement, mais il en a profité pour sensibiliser la famille et le voisinage sur la véracité de la pandémie et l’application des mesures. “Je suis malheureux de voir que les compatriotes souffrent à cause des mesures de restrictions prises par le gouvernement, oui je suis écœuré, et faisant partie de ce gouvernement donc j’assume les décisions. Je peux vous assurer que le coronavirus existe. Nous devons comprendre que plus vite on va appliquer les gestes barrières et plus vite on va sortir de cette situation”.

Voici une attitude louable, un geste de solidarité vis-à-vis des populations qui devrait interpeller plus d’un. Les membres du gouvernements sont les représentants du peuple, ainsi ils ne devraient nullement se considérer en ennemis. Les mesures prises doivent contribuer au bien-être de ce la population.

 

Notons que la famille triste et meurtrie n’a pas pas eu grand chose à dire si ce n’est remercier le visiteur et préciser que le disparu laisse derrière lui une veuve et quatre(4) enfants.

Digiqole ad
Laurenne M.

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *