Gabon/Fait divers: une mère abandonne son nouveau-né à Bel-Air

 Gabon/Fait divers: une mère abandonne son nouveau-né à Bel-Air

Le nouveau-né lors de sa découverte

Ce 31 mai 2021, un nouveau-né de sexe féminin a été retrouvé au quartier Bel-Air(carrière) dans le premier arrondissement de Libreville. Abandonné sur la terrasse d’un domicile et baigné encore du sang issu de l’accouchement, le bébé est resté sans assistance et exposé à des éventuels dangers avant que les propriétaires de cette maison ne fassent sa découverte.

 

LES FAITS

Il était 6h du matin lorsque la jeune Marie s’est levée de son lit pour s’apprêter afin de prendre le chemin du lycée. “En ouvrant la fenêtre du salon, j’ai entendu des petits pleurs de bébé et lorsque j’ai regardé dehors j’ai vu cette magnifique petite fille étalée sur la serviette qu’on avait laissé au séchoir. Aussitôt j’ai appelé les miens, nous avons pris l’enfant, je l’ai nettoyé, nous avons pu avoir des vêtements pour la couvrir comme elle tremblait de froid”, a expliqué la jeune Marie.

Ce phénomène d’abandon de nouveau-nés a toujours existé. Plusieurs causes sont souvent à l’origine. Elles peuvent être sociales, économiques… ou même encore par effet de colère ou de haine pour la mère envers l’auteur de la grossesse qui aurait certainement refusé d’assumer la paternité.

Pour le cas de Bel-Air, les habitants de la zone de découverte du nouveau-né étaient dans l’étonnement et perdus entre consternation et allégresse car sachant la joie procure la venue d’un enfant, et la tristesse pour ce dernier d’être abandonné à sa naissance.

 

Aux dernières nouvelles, la maman du nouveau-né a été retrouvée. Il s’agissait d’une jeune fille du quartier, la vingtaine, et déjà mère de quatre(4) enfants. Elle a avoué qu’elle a voulu se débarrasser de ce cinquième pour cause de conditions de vie précaires. C’est après supplications des sœurs de cette dernière que la famille qui a découvert ce nouveau-né et donné les premiers l’a laissé partir.

Digiqole ad
Laurenne M.

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *