12e Réunion de l’équipe multidisciplinaire du Bureau sous-régional de la FAO

 12e Réunion de l’équipe multidisciplinaire du Bureau sous-régional de la FAO

Afrique Centrale : Libreville a abrité la 12e Réunion de l’équipe multidisciplinaire du Bureau sous-régional de la FAO

Du 29 au 31 octobre 2019, s’est déroulée à Libreville la 12e Réunion de l’équipe multidisciplinaire du Bureau sous-régional de L’Organisation des Nations Unies pour L’Alimentation et L’Agriculture (FAO) pour L’Afrique Centrale,sous le thème: “Les défis de la transformation du monde rural et du développement des systèmes agro-industriels inclusifs en Afrique Centrale”.

La “faim zéro” à l’horizon 2030

Trouver des mécanismes pour éradiquer la faim et la malnutrition dans la sous-région à l’horizon 2030 était l’objectif des ateliers issus de cette 12e Réunion.

Le secteur agricole est donc le porte flambeau de ce défi à relever,avec la mise en place des alliances parlementaires pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle entamée par la sous-région.

C’est sur des termes encourageants que le coordonnateur du bureau sous-régional de la FAO, M. Hélder MUTEIA, s’est adressé aux différents représentants de cette Organisation : << Nos efforts doivent nous emmener plus vite,plus haut,plus fort dans la réalisation de l’agenda d’action d’Addis Abeba. Nous devons être plus proches des pays dans lesquels nous servons,et plus créatifs pour adapter nos interventions à un nouveau business modèle innovant qui prenne véritablement en compte les contextes changeants et particuliers des pays de la sous-région>>.

Recommandations et conclusions

Après ces trois jours de travaux, il en ressort qu’effectivement les défis à relever pour la sous-région sont énormes. Il est nécessaire et important pour les partenaires institutionnels de booster la transformation de l’agriculture et de développer plus d’agro-industries.

Les Bureaux des différents pays ainsi que le Bureau sous-régional doivent désormais s’arrimer à la transformation structurelle du système des Nations Unies pour permettre à la FAO de réaffirmer et renforcer son rôle dans le combat de l’éradication de la faim et de la malnutrition pour espérer atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030.

Le Gabon assurant la présidence en exercice de la Communauté Économique des États D’Afrique Centrale (CEEAC) est appelé à pleinement assurer son leadership afin que les retombées de la participation de la sous-région soit profitables à la sous-région elle-même et à chacun des pays.

Digiqole ad
Laurenne M.

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *