Gabon/Médias: l’UPPIG annonce son arrivée dans la corporation

 Gabon/Médias: l’UPPIG annonce son arrivée dans la corporation

C’est ce samedi 4 septembre 2021 qu’a eu lieu la sortie officielle de l’Union des Patrons de la Presse Indépendante du Gabon(UPPIG). Une cérémonie grandeur nature qui a été marquée par la présence de certaines autorités de la Communication et de la Confédération Syndicale du Gabon.

 

Dans la présentation officielle de cette organisation, le Président de celle-ci, Aimé Claude Pango, a énoncé le but majeur de sa création qui n’est autre que de redorer l’image et la situation de la presse indépendante qui peine à se développer.

Aimé Claude Pango, Président de l’UPPIG

En présence de Prosper Tonda Mabenda, représentant Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, ministre de la Communication et de l’Economie numérique, de Franck Iyemba, émissaire de Philippe Djoula, Secrétaire Générale de la Confédération Syndicale du Gabon (COSYGA), de Franck Mandoukou, Vice-Président du Réseau National des Journalistes Indépendants (RENAJI) et plusieurs patrons des médias indépendants, Aimé Claude Pango a proposé, pour la pertinence d’une telle démarche, l’instauration d’un dialogue permanent avec les principales institutions, l’adoption d’un modèle économique plus adapté aux réalités des entreprises de presse gabonaises, la facilitation dans l’obtention des contrats de publicités et un allègement des taxes et des impôts.

Outre ces priorités, le Président de l’UPPIG souhaite collaborer avec les autres organisations de presse pour mener à bien les bases d’une réelle prospérité des entreprises de presse.

 

Tout en félicitant l’initiative, Prosper Tonda Mabenda, Directeur Général Adjoint de la Communication au ministère éponyme, a assuré à la jeune organisation «de tout le soutien de la tutelle, et que le Ministre  Edgard Anicet Mboumbou Miyakou est engagé dans une dynamique, celle de voir les acteurs de la communication au Gabon prospérer et contribuer à la croissance de l’économie nationale».

Pour Franck Iyemba, émissaire de Philippe Djoula, «la COSYGA est le cadre habilité pour discuter des intérêts des travailleurs». A ce propos, un partenariat avec cette confédération est donc en projet.

Membres de l’UPPIG

L’UPPIG, qui entend s’unir aux autres associations de presse, nourrit des ambitions majeures. Composée des médias de référence de la presse en ligne, elle procèdera très bientôt à l’ouverture des enrôlements à Libreville et à l’intérieur du pays.

 

Source: Kongossanews

Digiqole ad

Laurenne M.

Articles connexes

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *