Le rapport, dans les mains du Gouvernement

 Le rapport, dans les mains du Gouvernement

La restitution du rapport sur l’examen du projet de la réforme du code du travail au Gouvernement s’est effectué ce lundi 10 février 2020 à Libreville.

Après une semaine d’échanges tripartites, le bilan est quasi positif pour les parties prenantes.
Les travailleurs ont défendu leurs droits en s’appuyant sur l’article 3 du code du travail qui stipule: ” le travail est une source de valeur. Il exige que les libertés et la dignité de celui qui l’exerce soient respectées, les conditions dans lesquelles il est accompli doivent permettre au travailleur et aux membres de sa famille de subvenir à leur besoins”.

Le Gouvernement, par la voix de son numéro 1 Julien NKOGHE BEKALE, sollicite l’accompagnement du BIT sur trois(3) composantes. Il s’agit de la mise en place d’un cadre de dialogue social constructif,inclusif et permanent en accord avec les normes internationales de l’Organisation Internationale du Travail (OIT); la mise en place d’un calendrier d’élections professionnelles de l’ensemble des organisations syndicales, avec une proposition d’organiser ses élections à la fin du mois de juin prochain; la mise en place d’un chronogramme de formation syndicale destiné aux leaders syndicaux.Rapport sur la reforme du code du travail

Notons que la réforme du code de travail y va également du développement de la nation. Il revient au Gouvernement de considérer cette réforme et renforcer le marché du travail sans omettre que l’enjeu majeur de cette révision du code du travail est la création d’emplois.

<<Dans un contexte économique marqué par un niveau de chômage élevé, notamment chez les jeunes, ce malgré les efforts de diversification de notre économie, et face à une fonction publique saturée, la réforme du code du travail est un impératif catégorique>>, a précisé Julien NKOGHE BEKALE.

Pour l’heure,l’objectif de cette révision du code du travail est de créer les conditions favorables au marché du travail tout en améliorant les rendements des entreprises et les offres de formation adaptées pour rassurer les travailleurs.

Digiqole ad
Laurenne M.

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *