Gabon: Un éventuel reconfinement pointe à l’horizon

 Gabon: Un éventuel reconfinement pointe à l’horizon

Respectivement Guy Patrick Obiang Ndong et Lambert-Noel Matha au cours du point de presse

Libreville, le 12 janvier 2021.

Cet après-midi, le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur Lambert-Noël Matha et le ministre de la santé, Guy Patrick Obiang Ndong, ont tenu un point de presse à l’issu duquel ils interpellent la population sur un probable reconfinement en raison d’un laisser-aller observé dans les agissements de cette dernière.

 

Après la décision d’allègement d’un certain nombre de mesures de restrictions qu’avait pris le gouvernement en octobre 2020, il semblerait que la tendance de la pandémie de coronavirus au Gabon soit en hausse selon les données fournit récemment par le Copil. Pour le mois de décembre 2020, 347 nouvelles contaminations ont été enregistrées, et pour cette année 2021 c’est 123 cas positifs au compteur.

Selon le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, ces statistiques sont engendrées par un relâchement de la population face aux mesures barrières édictées par le gouvernement. “En effet, dans la rue, dans les quartiers, les bureaux, les commerces, les marchés, les compatriotes portent de moins en moins les masques, de même les cérémonies de toutes sortes sont organisées sans aucun respect des mesures barrières et de protocole sanitaire”, a t-il affirmé.

 

Face à cette situation, le membre du gouvernement a tenu à attirer l’attention de la population sur la nécessité de bien se protéger à l’heure où plusieurs pays sont confrontés  à la flambée épidémique due à l’incivisme des populations et qui amène ces pays à confiner de nouveau. “Nous interpellons les populations pour une prise de conscience par le respect des gestes barrières car un durcissement des mesures de restrictions ou un second confinement pourra être rapidement décrété au regard de la tendance haussière de la pandémie”, a t-il martelé.

 

Aussi, le pays serait dans une mauvaise posture. La menace d’une seconde vague de contamination. A cet égard, le gouvernement entend, au nom du principe de précaution, corser davantage les mesures pour freiner la propagation du virus, car cette seconde vague serait plus contagieuse et plus meurtrière.

 

Lambert-Noël Matha quant à lui, a précisé que les mesures barrières sont quasiment les mêmes car leur efficacité n’est plus à démontrer. Il s’agit de la limitation à 30 personnes pour les rassemblements; le couvre-feu de 22 heures à 5 heures du matin; le port systématique et obligatoire du masque; le lavage des mains avec de l’eau et du savon ou des solutions hydro alcooliques; le respect de la distanciation physique et le dépistage volontaire en ajout.

 

Il a ajouté que des sanctions seront prévues pour les compatriotes qui font preuves d’insouciance, d’incivisme et de relâchement face au mesures barrières édictées.

Digiqole ad
Laurenne M.

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *