Gabon/Formation: l’Ecole du micro 241 offre une formation au métier de Maitre de Cérémonie

 Gabon/Formation: l’Ecole du micro 241 offre une formation au métier de Maitre de Cérémonie

Ce samedi 18 septembre 2021 a eu lieu la formation au métier de Maitre de Cérémonie(MC) au Musée National, initiée par l’Ecole Du Micro 241 sous le thème «L’expérience de Régis Massimba». L’objectif étant d’outiller les participants sur les différentes méthodes et astuces leur permettant de se mouvoir aisément dans le rôle de maitre de cérémonie.

 

Etre maitre de cérémonie est une tâche qui peut sembler difficile. Il s’agit de la responsabilité qu’incombe une personne d’animer un évènement, un spectacle ou une fête. Il revient à cette personne de faire des annonces et parler au public pour assurer le bon déroulement d’une manifestation. Aujourd’hui les jeunes s’intéressent de plus en plus à ce rôle qui requiert de la passion, des compétences linguistiques et même de la prestance.

Pour cette formation, le choix porté en la personne de Régis Massimba pour entretenir la vingtaine de participants présents et de partager son expérience avec ces derniers était juste une occasion de reconnaitre le talent incontestable de  cet illustre animateur que le Gabon ait connu, et qui est d’ailleurs considéré comme un monument dans ce métier de maitre de cérémonie et qui a fait des beaux jours en radios et télévisions nationales.

 

Durant cette formation, l’homme a partagé son vécu qui repose sur 30ans d’expérience, tout en donnant les éléments clés pour être un bon MC. « Mon expérience est une expérience qui fait école car cela fait 30 ans que je suis là-dedans, y a des choses qui ont été faites, c’est une expérience à ne pas négliger. L’école c’est bien, mais l’expérience c’est toujours mieux, elle permet de matérialiser tout ce qu’on a vécu pendant toute une carrière. A ces jeunes qui veulent se lancer dans cette tâche de MC, je leur demande d’aimer d’abord la chose, d’avoir la volonté, d’être prêts à prendre des risques car ce métier n’est pas reconnu chez nous, il faut donc être prêt, si on ne l’est pas, il vaut mieux ne pas s’aventurer. Il faut s’avoir s’exprimer, maitriser la langue française », a souligner Régis Massimba.

 

Outre ces facteurs énumérés par le formateur, les participants ont été édifiés sur la mission sinon le rôle d’un MC qui n’est autre d’accompagner les moments de vie les plus intenses et uniques d’une personne, d’un couple ou même d’une famille. Il doit s’armer de compétences pour mener à bien cette mission tout démontrant sa motivation et le sens de l’écoute qui toutefois demeurent indispensables pour devenir un bon officient.

 

L’Ecole du Micro 241 n’est pas à sa première formation du genre. Selon Bethel Ogandaga, Fondateur de cette école, celle-ci a été créée en février 2021 et n’est spécialisée que dans la formation des Maitres de cérémonie. Elle a pour vocation d’organiser des formations pour aider les jeunes passionnés de ce métier à non seulement mieux l’embrasser, mais aussi de devenir d’excellents orateurs en ayant une bonne interaction avec le public.

Notons que la fin de cette formation a été marquée par la remise des attestations aux participants qui ont exprimé leur joie d’avoir été entretenus par le numéro 1 des maitres de cérémonie du pays et dont le talent est incontestable.

Quelques participants posant avec leurs attestations
Digiqole ad

Laurenne M.

Articles connexes

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *