Gabon/Culture: Iboga Think Tank redynamise la société culturelle

 Gabon/Culture: Iboga Think Tank redynamise la société culturelle

Ce vendredi 26 mars 2021, l’Institut Français du Gabon a servit de cadre à la tenue de la conférence débat organisée par l’incubateur culturel “Iboga Think Tank”, sous le thème “Le statut de l’artiste en république gabonaise”. L’objectif étant de raviver le secteur culturel au Gabon.

 

Parti d’un constat de déséquilibre sur le niveau de connaissance entre acteurs culturels dans le domaine de la culture, les membres de Iboga Think Tank ont initié des programmes de rencontre et de partage d’idées en vue d’harmoniser, de renforcer et de maintenir le niveau de connaissance de la société culturelle à partir des mêmes éléments de langage.

“Nous avons initié ce programme des conférences pour échanger, débattre, faire avancer les choses dans notre secteur d’activités, car lorsqu’il y a un dialogue de sourd au cours d’un débat les choses avancent difficilement. L’objectif de cette organisation est de remettre à niveau les échanges entre acteurs”, a clarifié Franck DIBAULT, Président d’Iboga Think Tank et Artiste-Auteur-Compositeur et Interprète.

Franck DIBAULT, dit Ba’ponga, président d’Iboga Think Tank Artiste gabonais

Programmé pour les derniers vendredis du mois avec des thématiques inspirées du domaine, et sur une période indéterminée, cette initiative vise à reconsidérer la culture y porter un intérêt particulier, arriver à la connaitre et la maitriser pour mieux la défendre.

S’agissant de la thématique du jour, il était question au cours de ce débat non seulement d’échanger, de mettre en lumière les droits et les devoirs de l’artiste gabonais vis-à-vis de l’Etat, mais aussi proposer un statut règlementé de l’artiste dans le but d’améliorer les conditions de vie et de travail de ce dernier.

Selon l’intervenant principal de ce débat, en la personne de Marcel DJABIO, Artiste-Auteur-Compositeur, les artistes ne jouissent pas de leurs droits d’auteurs et ce depuis 1972 parce qu’il n’ y a pas de réelle legislation dans le domaine de la culture, malgré les nombreuses œuvres artistiques et musicale exploitées ça et là sur l’ensemble du territoire. C’est pourquoi il est important aujourd’hui, voire nécessaire, de mettre en place un statut règlementaire de l’artiste en république gabonaise pour donner à l’œuvre artistique ses lettres de noblesse.

Marcel DJABIO, Intervenant de la conférence

Au regard de ce qui précède, il est claire que les conditions des artistes sont précaires et que la culture est un secteur qui semble être oublié. C’est dans l’ambition de remédier à ces situations que les acteurs culturels envisagent mettre à la disposition de l’Etat un statut de l’artiste qui permettra le développement certain des industries culturelles où évoluent les artistes.

Aussi, l’initiative mise en place par l’incubateur culturel Iboga Think Tank est à encourager en ce sens qu’elle permet de promouvoir la culture à cette heure où la perte des valeurs culturelles se fait ressentir à travers le pays.

Notons que la prochaine séance sera axée sur le livre.

Digiqole ad

Laurenne M.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *