Gabon/Covid-19: La brigade mixte du Copil ferme les hôtels et restaurants à Libreville

 Gabon/Covid-19: La brigade mixte du Copil ferme les hôtels et restaurants à Libreville

Représentation des deux structures mentionnées

L’on se demande si il s’agit d’un appel au respect des mesures barrières ou d’un abus d’autorité de la part des gouvernants.

Trois jours après la conférence de presse du gouvernement, à laquelle ce dernier énonçait des nouvelles mesures restrictives à la lutte contre la pandémie du coronavirus, la brigade mixte du Copil, a procédé à la fermeture de certaines structures hôtelières et même des restaurants, semble t-il pour non conformité à ces nouvelles mesures.

 

Selon le chef d’équipe de cette brigade mixte, les établissements fermés ce jour qui ne sont autres que le restaurant Paul au Trois quartier, la Regina à Louis pour ne citer que ceux-là, ont été pris en flagrant délit de non respect des mesures barrières édictées par le gouvernement et n’auraient également  pas respecté l’une des dernières mesures qui consiste à se munir d’un test PCR négatif pour le personnel de la structure et l’exiger en retour à la clientèle.

 

Une façon de faire que l’opinion fustige car cela semble être un abus d’autorité. Que se passe t-il? Ces structures fermées ont-elles reçu des préavis? Pourquoi tout ceci donne l’impression que ces mesures gouvernementales énoncées en vue de protéger la population laisse croire aujourd’hui qu’elles l’assujettissent plutôt?

 

A des pareilles moments où la crise sanitaire bat son plein sur la population qui peine à joindre les deux bouts, le gouvernement, par le Copil, trouve encore le moyen de bloquer les activités d’un bon nombre de personnes.

Digiqole ad

Laurenne M.

Articles connexes

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *