Gabon: 35 ans après sa fermeture, l’ENSIL continue d’enseigner ses nobles valeurs

 Gabon: 35 ans après sa fermeture, l’ENSIL continue d’enseigner ses nobles valeurs

Créée en 1972, et avant de fermer ses portes en 1986, l’Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs de Libreville (ENSIL) a formé des générations d’ingénieurs et techniciens supérieurs, qui ont fait et continuent de faire leurs preuves dans tous les pans de la vie économique et industrielle de notre pays. Tout en témoignant leur reconnaissance aux Hautes autorités pour la promotion de leurs collègues à certains postes de responsabilité importants, les ingénieurs sortis de l’ENSIL, réunis en Amicale éponyme, ne cessent de se féliciter des efforts consentis par chacun à garder les nobles valeurs de l’école. Les retrouvailles de l’Amicale ENSIL de ce 24 avril ont encore été une occasion donnée pour cet effet.

 

Solidaires comme jamais, les anciens élèves de l’Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs de Libreville (ENSIL) ne manquent pas de se retrouver à chaque fois pour se communiquer des expériences et se féliciter des efforts consentis par les uns et les autres dans leurs différents domaines de compétences et même dans le cadre de leurs promotion par des Hautes autorités à des fonctions importantes.

Ce samedi 24 avril encore, réunis dans un restaurant de Libreville, les ingénieurs ENSIL de l’Amicale éponyme, se sont fait le devoir de congratuler leurs deux collègues nouvellement promus à des postes de responsabilité importants. Il s’agit notamment du doyen des ingénieurs ENSIL, Egide BOUNDONO SIMANGOYE, promu au poste de Président du Conseil d’Administration de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG), et de leur cadet Aimé POPA N’ TZOUTSI MOUYAMA, promu au poste de Président du Conseil d’ Administration de l’Agence Nationale de la Promotion des Investissements du Gabon (ANPI).

 

Loin de seulement contenter les nouveaux promus, à chaque fois qu’un membre de l’Amicale ENSIL est nommé à une fonction, c’est la joie et la fierté chez tous les membres, à en croire au propos de Mme Gisèle Laure LANCHAIS EYANG NTOUTOUME, présidente de l’Amicale ENSIL :

« A chaque fois qu’un des nôtres est nommé à une fonction, c’est une fierté pour nous tous, c’est un succès pour nous tous ; c’est une reconnaissance pour ce que nous représentons ; c’est une reconnaissance pour ce que fut cette école et pour les valeurs que cette école a incarnées, c’est-à-dire les valeurs de professionnalisme, de compétence, de probité, de rigueur, d’efficacité, chacun dans son domaine. »

L’Amicale ENSIL faisant couler du champagne pour les membres promus

Fierté, succès et congratulations certes, mais les élèves de la jadis ENSIL entendent surtout continuer à promouvoir et enseigner les nobles valeurs qu’ils ont reçu depuis l’école.  Une école qui a formé des bons cadres, de haut niveau, de bonne technicité, de bon calibre ; des personnes aux hautes compétences, de grande épaisseur. Ainsi est-il nécessaire pour chaque ingénieur ENSIL d’être exemplaire dans l’exercice des charges publiques, afin de toujours magnifier la grandeur de la défunte école.

« Tout en les félicitant, c’était également l’occasion pour nous de leur demander de bien  nous représenter dans l’exercice de leurs fonctions, en mettant en œuvre les valeurs de responsabilité, de probité, de compétence, d’abnégation, de rigueur qu’ont toujours incarné les ingénieurs ENSIL. Cela fera en sorte que l’ENSIL continue à perdurer et à se faire valoir dans ce pays comme ayant été une école d’élite », a exhorté Gisèle Laure LANCHAIS EYANG NTOUME à ses collègues nouvellement promus.

 

Plus qu’une affaire d’école, l’ENSIL devient pour ces élèves formés en son sein une mère aux valeurs morales, éthiques et déontologiques  nécessaires à l’assomption du métier d’ingénieur et des charges publiques. Mieux, cette école est une muse qui inspire et guide les pas des ingénieurs de l’Amicale, à charge pour eux de savoir les transmettre aux jeunes générations désireuses de suivre leurs pas.

C’est le Gabon qui gagne !

Digiqole ad
Avatar

François Adzui Nguere

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *